Rien ne peut briser nos liens. [Rebekah et Kol]

Crédit : Tag
Double compte : Morgan St. Jones
My heart is your's : Mon cœur est aussi libre que moi
Disponibilité Rp : Je suis disponible
Ancienneté : 01/03/2016
Messages : 319
avatar
Rebekah Mikaelson
The sexiest Mikaelson
Posté le 07/03/16, 02:20 pm


Rien ne peut briser nos liens.


La nuit est chaude et électrique ce soir. Vêtue d'un pantalon noir moulant, de talon haut de 10 cm, d'un pull col en V et d'une petite veste en cuir, je marche d'un pas léger dans les rues animées de la Big-Easy. La Nouvelle-Orléans est remplie de merveille, partout où mes yeux se posent, la fête bat son plein. Les gens dansent, chantent et s'amusent. Je me suis toujours sentie chez moi dans cette ville. C'est une sensation étrange. J'ai pourtant quitté la ville il y a des centaines d'années déjà et pourtant quand je regarde autour de moi j'ai l'impression que c'était hier que je parcourais ses rues pavées et que je respirais son odeur chaude et sucrée. Je n'ai pas l'impression de m'être jamais sentie chez moi ailleurs dans le monde. Je souris en continuant ma route au hasard des rues. Je n'ai pas de but précis si ce n'est celui de m’aérer un peu l'esprit. Il faut dire que l'ambiance à la maison et quelque peu lourde ces temps-ci. Niklaus va être père. Rien que d'y penser me semble totalement irréel. Je soupire. Je n'aurais jamais d'enfants moi, mais je jure de faire de la vie de ma nièce ou de mon neveu un paradis sur terre. Je ne laisserai personne lui faire de mal et surtout pas Nik ! Je le connais, il n'est pas foncièrement méchant, mais il est capable du pire quand il pense devoir protéger les gens qu'il aime.

Un petit vent frais se lève soudainement et me sort de mes pensées. Je remonte le col de ma veste avant de m'engouffrer ensuite chez Rousseau. Il est temps pour moi de me poser. Je m'assois et je commande un verre de bourbon. Mon regard parcours à présent la salle et soudainement mon cœur manque un battement. Je n'arrive pas à croire ce que je vois face à moi. Je ferme fort mes paupières puis je les ré ouvrent. Aucun doute c'est bien lui. Je n'arrive pas à le croire. Je me lève et je me dirige vers le bar où il est tranquillement assis. Je le bouscule légèrement et je lui lance sur un ton faussement en colère :

-Alors grand frère, on revient de chez les morts et on ne pense même pas à saluer sa sœur ?

Je fixe sur Kol mon regard rieur remplis d'une multitude d'étoiles puis enfin au bout de quelques instants, je lui saute au cou et je le couvre d'une pluie de baisers.

-Tu m'as tellement manqué.


© TITANIA

_________________

Rebekah Mikaelson
La liberté n'a que le prix qu'on lui accorde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur  | 
Page 1 sur 1
avatar
Invité
Invité
Posté le 09/03/16, 04:14 pm

Rien ne peut briser nos liens. ♠ Feat Rebekah Mikaelson



L'homme venait de mettre un genou à terre en plongeant son regard dans celui de la femme qui le surplombait avec les larmes aux yeux. Il prit la main de la jeune femme et de son autre main il fouillait dans sa poche intérieure pour en sortir une petite boite rouge. Il l'ouvrit pour dévoiler une petit bague avec un diamant sur le dessus, il se mit à prononcer la phrase la plus connue sur cette planète, la jeune femme laissa échapper un faible oui et lui sauta au cou, ne le laissant même pas lui mettre la bague au doigt. Kol observait ce spectacle depuis au moins un quart d'heure, il avait repéré le couple tout à l'heure et avait tout de suite compris à l'attitude stressé du jeune homme ainsi que sa manie à tâter sa poche intérieure tout le temps, qu'il s’apprêtait à faire sa demande. Il avait donc suivi le couple pour observer ce spectacle qui pour lui restait un mystère entier et indéchiffrable, il ne comprenait absolument pas comment les humains pouvaient vouloir passer toute leur vie avec la même personne. Pour lui, le but de la vie était de profiter un maximum, de ne rien se refuser et surtout de ne pas s'emprisonner dans une situation aussi cloisonnée que le mariage.

Le jeune homme avait quitté le couple pour avancer un peu plus dans cette rue du Quartier Français, il n'arrivait toujours pas à se sortir de l'esprit ce qu'avait fait le couple. Surtout que les statistiques prouvaient qu'un mariage sur deux finissait en divorce, alors pourquoi choisir un chemin qu'on sait finir en cul-de-sac. Sans compter l'adultère dont faisait preuve les humains, ils avaient beau dire en amont qu'ils ne voudraientt que l'autre personne, tôt ou tard ils cédaient à la tentation charnelle avec un autre, l'hypocrisie dans sa pureté initiale. Kol reprit le cours de ses pensées et remarqua qu'il était déjà arrivé devant le bar "Chez Rousseau", il s'y engouffra aussitôt, il avait grand besoin de se détendre devant un verre car ensuite il s’apprêtait à rendre visite à sa famille pour la première fois depuis son retour.

Kol était revenu seulement depuis quelques jours, mais il n'avait pas eu le courage d'aller voir sa famille, car ils avaient beau avoir des torts, il en avait aussi et il se demandait bien comment ils pourraient l'accepter après autant de séparations et de divergences d'opinions. Il savait déjà que cela serait beaucoup plus facile de renouer avec Nik et Bekah, ils avaient toujours été les membres de sa famille dont il était le plus proche, mais il y avait quand même des problèmes entre eux, des disputes, des bagarres qui avaient endommagé un peu leur complicité. Et ne parlons même pas du cas Elijah, non seulement ils n'avaient jamais été proches, mais en plus beaucoup d'amertume s'était créée entre eux, le jeune homme reprochait beaucoup de choses à son grand frère, des choses sur lesquelles il n'était pas prêt à faire l'impasse. Sans compter qu'il y avait aussi le cas Freya, il avait promis de retrouver sa soeur, il lui devait au moins ça après ce qu'elle avait fait pour lui, mais il ne savait pas du tout par où commencer.

Le jeune homme reprit le fil de ses pensées et passa enfin commande au barman, du bourbon, sa boisson préférée. L'alcool aiderait surement à détendre son esprit mais aussi à calmer cette soif qui l'assaillait depuis son retour. Il avait décidé qu'il se contenterait de poches de sang ce coup-ci mais son corps n'était pas vraiment d'accord et l'avait poussé à faire quelques écarts dans son régime, des attaques sur des humains dans des rues sombres. Soudain le jeune homme fut bousculé par une personne, il allait se retourner pour faire regretter à cette personne ce qu'il en coûtait de bousculer Kol Mikaelson, mais il resta abasourdi par qui était en fait cette personne, sa petite soeur, Rebekah. Il n'en revenait pas de la voir dans ce bar, à cet instant précis, seulement quelques minutes après avoir réfléchi comment renouer avec sa famille, à croire que le destin était vraiment de son côté en ce moment. Avant même qu'il ait pu dire un mot, la jeune femme avait déjà pris la parole pour son plus grand plaisir en fait car le jeune homme n'avait pas la moindre idée de comment aborder la conversation.

-Alors grand frère, on revient de chez les morts et on ne pense même pas à saluer sa sœur ?

Elle n'avait pas tort sur le principe, il avait bel et bien traîné à rendre visite à sa famille, il avait certes des circonstances expliquant son geste mais cela ne l'excusait pas pour autant, ils restaient sa famille et il aurait du s'y rendre aussitôt malgré la situation pesante et le passif compliqué. Alors qu'il s’apprêtait une nouvelle fois à répondre, il fut piégé par le regard magnifique de sa soeur, elle était réellement heureuse de le voir, cela en faisait déjà une de sa famille avec qui renouer serait plus facile. Quand elle lui sauta dans les bras et le couvrit de baisers, il la serra contre lui, prenant soin de sentir le parfum de ses cheveux, son parfum, sa présence, lui avait tellement manqué, il aurait toujours besoin de sa petite sœur dans sa vie et même si il ne le montrait pas souvent, elle était la personne la plus importante à ses yeux.

-Tu m'as tellement manqué.

"Tu sais bien que toi aussi tu m'as manqué, tu n'imagines même pas à quel point tu m'as manqué à vrai dire.. Ton rire, ton sourire, ton parfum, ton regard, ta voix, tout m'a manqué chez toi Bekah, j'ai toujours eu besoin de ma petite sœur dans ma vie !" dit-il avec une voix claire et sincère, on pouvait cependant entendre des légères diminutions dans l'intonation comme si le jeune homme se retenait de pleurer. "Et après cette expérience douloureuse, je sais que j'aurais toujours besoin de toi, dorénavant je ne te quitterais plus, je ne vous quitterais plus, vous, ma famille !"

Il sirota le verre que lui avait servit le serveur, il n'avait pas oublié la première question que sa soeur lui avait posé, il ne savait juste pas comment y répondre.

"Je suis revenu seulement depuis quelques jours.. Dès l'instant où je suis revenu, j'ai voulu vous voir, je vois ai même observé, mais je n'ai jamais eu le courage d'entrer dans la demeure ! Je sais que c'était lâche de ma part, mais tu ne peux pas nier que cette famille partage un passif très compliqué, j'ai fait de mauvaises choses, mais vous aussi vous m'avez fait de mauvaises choses ! J'avais juste besoin d'un peu plus de temps pour réunir mon courage et aller vous voir !" dit-il en baissant le regard vers son verre. Il pensait chaque mot qu'il avait dit, il avait beau être très proche de sa soeur, eux aussi avaient eu leur lot de disputes entre eux, et cela n'était pas facile de tourner la page sur tout.








Dernière édition par Kol Mikaelson le 14/03/16, 01:46 am, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
 | 
Page 1 sur 1

Crédit : Tag
Double compte : Morgan St. Jones
My heart is your's : Mon cœur est aussi libre que moi
Disponibilité Rp : Je suis disponible
Ancienneté : 01/03/2016
Messages : 319
avatar
Rebekah Mikaelson
The sexiest Mikaelson
Posté le 09/03/16, 08:59 pm


Rien ne peut briser nos liens.


Kol, mon cher Kol enfin de retour parmi nous. Mon cœur s'est brisé, déchiré lorsque Elijah m'a annoncé sa mort. Ces maudits Gilbert ! Je les hais et je jure que tôt ou tard ils payeront pour ça ! Personne ne touche à ma famille ! S'il y a une chose qui compte plus que ma petite personne pour moi c'est bien les membres de ma famille. Parfois je les maudits, parfois je désire être le plus loin possible d'eux mais jamais, jamais même dans mes plus grandes envies de libertés ils ne quittent mon cœur. Lorsque notre longue étreinte se termine, mon regard ne peut pas une seule seconde quitter le visage rieur de mon frère bien aimé. Son sourire, sa petite fossette sur le menton, son odeur unique, ses gestes, son être tout entier m'hypnotise. Je le sens tellement fébrile là face à moi, même son intonation de voix et différent de celle qu'il a d'habitude. Il est aussi ému et heureux que moi. Il me dit à quel point je lui ai manqué moi aussi et qu'aujourd'hui plus que jamais il a besoin de moi. Je lui souris en posant avec tendresse une de mes mains sur sa joue.

-Kol, je veux que tu sache que personne dans la famille ne t'a oublié. Je sais que nous avons eu des différents, mais sache que tu avais et que tu as toujours une place importante dans notre famille. Et sois sur d'une autre chose, je t'attacherais à une chaise avec des cordes trempées de verveines s'il le faut, mais jamais plus je ne t'autoriserais à être loin de moi ! Je te préviens tu n'es plus autorisé à mourir ou je te jure que j'irai moi-même te tirer de l'enfer à coup de pied dans le derrière ! Dis-je en fronçant mes sourcils.

Il m'annonce après avoir bu un peu de son verre qu'il n'est à nouveau en vie que depuis quelques jours à peine. Qu'il a passé tout ce temps à nous observer en silence avec la peur de venir à nous. Ses mots me font de la peine. Je suis tristes qu'il ait eu peur de nous... Peut-être pensait-il que nous lui en voulions ? Que nous étions satisfaits de sa mort ? Je sais que Kol c'est toujours senti à part au sein de notre famille. C'est pour cela qu'il causait autant de trouble et de dégâts autour de lui, pour qu'on lui offre un peu d'attention. Mon espiègle petit frère, celui qui me taquine, qui me câline, mon soutiens incontesté et incontestable contre Nik il est auprès de moi enfin. Je ne compte plus les larmes que j'ai versés pour lui, à présent je l'espère, les seules larmes qui tomberont de mes yeux seront celle de nos fous rires.  Je m'assois ensuite à coté de lui et je fais signe à la serveuse pour avoir la même chose que mon frère.

-Peut importe ce qu'il s'est passé tout est oublié. Aujourd'hui plus que jamais on a besoin que toute la famille soit unie. Nous sommes cernés d'ennemis mon frère, la Nouvelle-Orléans est un endroit très hostile pour les Mikaelson... Je suppose que tu es au courant de la bonne nouvelle pour Nik ? Et dis-moi une chose, qui t'a ramené à la vie ? Comment a-t-il fait ? Je te jure que j'ai tout fait pour trouver comment te ramener, j'aimerais vraiment remercier celui ou celle qui t'a ramené auprès de nous.

© TITANIA

_________________

Rebekah Mikaelson
La liberté n'a que le prix qu'on lui accorde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur  | 
Page 1 sur 1
avatar
Invité
Invité
Posté le 12/03/16, 01:57 am

Rien ne peut briser nos liens. ♠ Feat Rebekah Mikaelson



Peu de choses dans ce monde pouvait accélérer le rythme cardiaque de Kol Mikaelson, la présence de sa soeur le pouvait depuis toujours. Comment décrire autrement leur relation que par le mot fusionnel, depuis tout petit ils se comprenaient sans dire le moindre mot, ils partageaient le même sens d'humour et le goût de la bêtise, et pour finir ils ne pouvaient pas s'empêcher d'avoir des gestes de tendresse l'un envers l'autre, ils étaient des jumeaux sans la génétique. Ils avaient beau avoir eu leur lot de disputes à travers les siècles, leur connexion et leur lien hors du commun n'avait jamais changé, il ne pouvait tout simplement pas être brisé, ils avaient besoin l'un de l'autre dans la vie de tous les jours sans vraiment s'en rendre compte. Pour comprendre il faut comparer cela à la sensation qu'on peut avoir quand on sait qu'il nous manque quelque chose mais que l'on n'arrive pas savoir ce que cela peut être, c'était exactement ça dans le cas du frère et de la soeur, leurs coeurs réclamaient de passer du temps ensemble mais ils ne l'ont jamais vraiment compris durant ce millénaire, cependant Kol comptait bien se rattraper dorénavant en ne laissant plus sa soeur lui échapper ou partir sans lui, où elle serait, il serait aussi.

Le jeune homme n'avait pas pu s'empêcher d'afficher un sourire à la menace de sa soeur, elle était tellement mignonne, c'était elle tout craché ça, toujours prête à tout pour sa famille, même à risquer la mort. Mais il savait bien qu'elle mentait sur un propos, au moins une personne dans cette famille l'avait complètement oublié, Elijah. Lors de sa mort et de son arrivée dans le royaume des morts, Kol n'avait pas pu s'empêcher d'aller observer ses frères et sœurs pour savoir leur réaction à l'annonce de sa mort. Il avait vu celle de Nik en premier, son frère avait eu les larmes aux yeux, ce qui avait touché Kol qui ne pensait pas que son frère lui portait encore autant d'affection. Il avait vu ensuite celle de Bekah, elle s'était mise à pleurer dès l'annonce faite, il s'était attendu à cette réaction de sa soeur, il s'en était même voulu de lui faire subir cela. Mais ce à quoi il ne s'attendait pas, même venant de lui, avait été la réaction de son frère Elijah, il n'avait même pas pleuré, même pas eu les larmes aux yeux, absolument rien, pas un seul effet visible. C'était comme si on lui annonçait que sa commande serait retardée d'une semaine, Kol avait été choqué de voir ça, il savait bien qu'il ne comptait pas beaucoup pour son grand frère mais de là à n'avoir aucune réaction, cela paraissait d'une méchanceté sans limite.

"Tu n'imagines pas à quel point je t'aime Petite Soeur, tu es vraiment fantastique avec moi ! Rassures toi, comme je l'ai dit avant, je ne compte plus te quitter, tu es comme la deuxième moitié de moi Bekah, je me suis rendu compte que j'avais besoin de toi constamment, donc peu importe où tu iras, je suivrais ma soeur, je ne te quitterais plus jamais ! Pour ce qui est de mourir, je suis moins inconscient que je l'étais avant, je ferais attention dorénavant, et vu que Nik est en possession du pieu qui peut nous tuer, je ne risque pas grand chose de nos ennemis ! Par contre Soeurette, je sais que Nik et toi, vous ne m'avez pas oublié, mais Elijah ne m'a jamais montré aucun intérêt alors ne me fais pas croire qu'il pense à moi !" dit-il en soupirant devant la situation. Il se demandait bien comment Elijah allait l'accueillir, si il allait faire semblant d'avoir pensé à lui ou si il allait faire comme si ce n'était pas grand chose. Le jeune homme finit son verre d'une traite et en commande un autre aussitôt; l'alcool l'aidait à contrôler sa soif de sang et apaisait la brûlure dans sa gorge.  

Elle marquait un point important, il fallait absolument que la famille soit unie en ces temps de guerre, il fallait absolument protéger l'enfant de Nik, cet enfant qui représentait déjà un avenir pour les Mikaelson et une chance pour Kol de faire quelque chose de bien.  Il comptait bien tout faire pour que l'enfant naisse et mène une vie sans aucun problème, il le protégerait de sa vie s'il le fallait,  il ne laisserait personne lui faire du mal. Kol avait décidé de changer depuis son retour parmi les vivants, l'enfant de Nik et Hayley était sa chance de rédemption, une personne de sa famille qui n'aurait aucun à priori sur lui, qui l'aimerait pour ce qu'il serait dorénavant, il se devait donc de devenir une personne sous contrôle. En parlant de retour parmi les vivants, il s'attendait à ce que sa soeur lui pose cette question, il y avait réfléchi et se demandait s'il devait parler de Freya ou garder cela pour lui. Mais bon il pouvait le dire à sa soeur, il ne lui cachait jamais rien d'ordinaire, et il ne voulait pas déroger à cette règle, surtout que cela les concernait tous, Freya était leur soeur à tous, leur grande soeur.

"Tu peux le dire que nous sommes entourés d'ennemis.. D'ailleurs on peut dire merci à Nik car l'un des ennemis est le fils adoptif qu'il a fait à son image, il lui a appris beaucoup trop de choses si tu veux mon avis ! Rassures toi, je compte aider notre famille, je veux protéger cet enfant miracle, il représente notre avenir et ma chance de rédemption Bekah, je le protégerais de ma vie ! Justement la personne qui m'a ramené à la vie, l'a fait fait non seulement pour moi mais aussi pour que j'aide notre famille ! Si je te dis qui est cette personne, tu ne me croiras pas, moi-même je ne l'aurais pas cru si je ne l'avais pas vu de mes propres yeux !" dit-il avec sérieux en regardant intensément sa soeur dans les yeux. Il finit son deuxième verre d'une traite pour se donner du courage, il fallait qu'il soit convainquant car il n'avait aucune preuve à fournir à sa soeur pour étayer ses propos. "C'est notre grande soeur Freya qui m'a ramené à la vie.. Oui je sais, elle est censé être morte, mais je peux t'assurer qu'elle ne l'est pas ! Je ne sais pas exactement l'histoire, elle n'a pas eu le temps de me l'expliquer, elle m'a juste dit qu'elle était en sommeil et je lui ai promis de lui venir en aide, de la retrouver et de la sortir de son sommeil ! Voilà tu sais tout !"






Revenir en haut Aller en bas
 | 
Page 1 sur 1

Crédit : Tag
Double compte : Morgan St. Jones
My heart is your's : Mon cœur est aussi libre que moi
Disponibilité Rp : Je suis disponible
Ancienneté : 01/03/2016
Messages : 319
avatar
Rebekah Mikaelson
The sexiest Mikaelson
Posté le 14/03/16, 06:51 pm


Rien ne peut briser nos liens.


Tout le monde voit mon frère Kol comme un monstre sanguinaire et incontrôlable, mais pour moi il est juste mon frère. Quand je pense à lui c'est les mots douceur, fou rire et affection qui me viennent à l'esprit. Peu de gens connaissent le Kol comme moi je connais. Mon frère a de multiples facettes et certaines ne sont malheureusement pas à son avantage. Il me fait une telle déclaration d'amour et d'affection que j'en suis un instant troublé, voilà c'est le Kol que moi je vois. Il me dit être beaucoup moins insouciant à présent et que la mort n'est pas prête de le reprendre de sitôt dans ses filets ! Je souris et je suis heureuse de profiter de sa compagnie lorsque soudain, Kol aborde un sujet qui me terrifie. Selon lui Nik posséderait un pieu en chêne blanc. Mon front se plisse alors sous l'effet de ma réflexion.
Mais oui ! Nik doit surement avoir en sa possession le pieu de notre père, celui qu'Esther a rendu indestructible !

-Oui c'est une bonne chose ou pas... Nik est trop versatile pour que nous lui laissions cette arme ! Il a assez des dagues comme moyen de pression contre nous tu ne crois pas ? Il est inutile de lui en donner une de plus ! Je pense que nous devrions trouver un moyen de récupérer le pieu frère. Je sais que Nik ne s'en servira pas contre nous, mais je préfère savoir où il se trouve en permanence et puis tu sais ce qu'on dit, mieux vaut prévenir que guérir.

Oui, je veux garder un œil sur cette arme de mort ! À présent que nous sommes de retour à la Nouvelle-Orléans, il y a des chances que Nik apprenne ma trahison envers lui et je tremble à l'idée qu'il puisse s'en servir contre moi ! Le sujet Elijah est également abordé. Selon Kol, Elijah ne se préoccupe pas de lui et ne ressent aucun sentiment pour sa personne. S'il savait à quel point il se trompe. Je soupire en plantant mon regard doux dans celui de mon frère.

-Ne crois pas ça Kol. Elijah ne montre pas ses sentiments facilement tu le connais, il n'est pas un grand démonstratif mais je t'assure qu'il a souffert de ta mort autant que nous tous. Tu sais, c'est lui qui m'a annoncé ta mort. Je n'avais jamais entendu autant de peine dans sa voix. Sous ses airs froids et détachés se cache un cœur rempli d'amour. Rien n'est plus important pour lui que sa famille. Notre frère t'aime, il nous aime tous ne doute pas de cela !

Nous avons tant d'ennemis, nous pouvons pas nous permettre de ne pas être unies. Le doute est le premier pas vers la trahison. C'est comme cela que j'en suis venue moi-même à trahir Nik... Kol semble être aussi remonté que Nik contre Marcel. Il faut dire qu'une certaine rivalité a toujours été présente entre eux deux. Longtemps Kol a pensé que nous aimions plus Marcel qui lui-même. Je n'espère qu'une chose, qu'à présent Kol sache qu'il est vraiment des nôtres. Tout comme moi mon frère se réjouit de l'enfant miracle à venir. Je souris en penchant ma tête sur le côté.

-Qui aurait cru que Nik serait celui qui nous offrirait l'espoir. Car cet enfant est un espoir pour nous tous. Un espoir d'une vie meilleure et qui sait, peut-être arrivera-t-il à rassembler et unir notre famille à nouveau ?

Alors que j'avale une petite gorgée de mon second verre, Kol aborde enfin le sujet qui me démange, la personne qui l'a ramené à la vie. Il semble hésiter à me dire qui c'est puis enfin il se lance en me révélant qu'il s'agit de notre sœur prétendument décédée Freya ! Mes yeux s'ouvrent en grand sous l'effet du choc de cette révélation. Comment peut-elle être en vie ? Elle est morte bien avant que nous tous venions au monde, bien avant même que nos parents ne quittent la Norvège. Aussi étrange et invraisemblable que cela puisse paraître, je ne pense pas une seule seconde que mon frère puisse me mentir et puis franchement quel intérêt aurait il a faire cela ?

-Elle est en sommeille ? Elle dort depuis plus de 1000 ans ? Quand nous la verrons, elle aura pas mal d'explication à nous donner. Mais pour l'heure, parle-moi de toi ? Où vis tu actuellement ? La famille est installée dans une petite plantation près du bayou. Tu devrais nous rejoindre, nous pourrions passer du temps en famille et pourquoi pas reparler ensemble du bon vieux temps ?

Je souris à mon frère que je ne peux absolument plus quitter du regard. À chacun de mes clignements de yeux j'ai l'impression qu'il va disparaître et pourtant il reste là, en chair et en os face à moi. Même dans mes plus rêves je n'aurais pu imaginer cela.
© TITANIA

_________________

Rebekah Mikaelson
La liberté n'a que le prix qu'on lui accorde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur  | 
Page 1 sur 1
avatar
Invité
Invité
Posté le 15/03/16, 07:14 pm

Rien ne peut briser nos liens. ♠ Feat Rebekah Mikaelson



Kol avait écouté attentivement les dires de sa soeur concernant le pieu, et il n'était pas d'accord avec son analyse. Il comprenait très bien sa peur de laisser une arme mortelle pour les originels dans les mains d'un homme, qui par le passé, les avait trahi bon nombre de fois. Mais ayant lui-même volé le pieu à sa soeur et l'ayant gardé sur lui, il avait ainsi permis au petit Gilbert d'avoir la seule arme pour le tuer, il avait provoqué sa propre mort avec tant d'imprudence. On pouvait douter de Nik pour beaucoup de choses, mais s'il y avait une chose à admirer, c'était bien son génie dans la stratégie, nul autre que lui pouvait monter des plans complexes en l'espace de quelques heures, le pieu était donc sans nul doute plus en sécurité avec lui. De plus, même si Kol avait du mal à l'accepter, il devait bien reconnaître le fait que Nik soit un hybride le rendait ainsi le membre le plus fort de la famille Mikaelson, ainsi il valait mieux que le pieu reste en possession de la personne la plus puissante, pour une meilleure protection en somme.

"Tu sais Bekah qu'en général, je suis toujours d'accord avec toi mais ce coup-ci je me dois de te dire que je suis en désaccord.. Nik a beaucoup de défauts, mais tu ne peux nier qu'il est le plus stratège d'entre nous, et que ses plans relèvent souvent du génie ! Je pense donc que le pieu est bien plus en sécurité avec lui, il ne nous fera jamais de mal avec, et il est sans nul doute le plus fort d'entre nous, le plus à même de le protéger en somme ! De plus je te rappelle que quand je t'ai piqué le pieu, cela ne s'est pas bien terminé pour moi, j'ai été imprudent, et cela a conduit à ma mort, je ne veux donc plus avoir la responsabilité de cet objet ! Par contre, je suis entièrement pour subtiliser les dagues à Nik, il s'en est servi trop de fois sur nous, si tu es partante, nous les subtiliserons et nous les cacherons au loin, dans un endroit de notre connaissance exclusive !" dit-il avec sérieux. Il ne finirait plus jamais dans un cercueil, il comptait bien s'en assurer personnellement. Il en avait aussi marre que chaque conflit dans cette famille soit réglé soit par dissuasion avec les dagues ou soit par utilisation des dites dagues. Dorénavant, les conflits se régleraient par la parole ou bien par les poings, et pour des originels, cela ne posait aucun problème sur leur mortalité.

C'était donc Elijah qui avait annoncé la mort de Kol à Rebekah, le jeune homme avait beau avoir observé sa soeur pleurer au moment de sa mort, il est vrai qu'il ne s'était absolument pas demandé qui lui avait annoncé la nouvelle. Pourtant cela paraissait logique maintenant, Nik était enfermé dans le salon des Gilbert, cela ne pouvait donc pas être lui, il ne restait alors plus qu'Elijah. Kol s'était peut-être trompé dans ce cas sur son frère, il l'avait toujours pris pour un homme faisant du favoritisme, mais peut être était ce seulement qu'il n'avait jamais su comment montrer à son petit frère son affection, sans doute au vu de leurs personnalités très différentes. Cependant, cela ne l'excusait pas de tous ces siècles de silence où il ne s'était pas préoccupé du jeune homme, et pire, les fois où il avait aidé Nik à l'enfermer dans le cercueil. Mais cela laissait entrevoir un chemin possible de réconciliation entre les deux frères, un chemin certes semé d'embûches, mais qui pourrait aboutir à des relations plus proches, ou au moins cordiales.

"Non justement Bekah, je ne le connais pas.. Il ne s'est jamais confié à moi ou même rapproché de moi comme il l'a fait avec Nik et toi ! Tout ce que j'ai eu le droit en un millénaire, a été des reproches continuels ainsi que des trahisons en aidant Nik à me remettre dans le cercueil ! Je ne dis pas que je ne suis pas un peu coupable dans cette histoire, mais lui, il est mon grand frère, et au lieu de me protéger et de me venir en aide, il a toujours tout fait pour me repousser comme si je le dégoûtais.. Il a agi de la même manière que Père envers Nik, sans les coups bien sur !". Il en voulait beaucoup à son frère, certes il n'avait pas fait pire que Niklaus, mais Kol avait toujours eu un lien spécial avec Nik, un lien où quoi qu'il fasse, il arrivait toujours à lui pardonner, sans doute à cause de leur complicité d'autrefois. Avec Elijah, c'était différent, ils n'avaient jamais été proches, mais Kol avait toujours pris pour acquis le fait que son frère lui vienne en aide, il avait bien vite déchanté au fil des siècles.

Espoir.. Oh oui cet enfant représentait l'espoir. L'espoir de la rédemption pour le jeune homme, l'espoir qu'il pourrait devenir une meilleure personne pour son neveu ou sa nièce. Il comptait bien lui aussi participer à la réunification de sa famille, il savait bien qu'ils ne pourraient pas les ressouder tous ensemble non plus, mais il pouvait au moins essayer de faire cesser les vieilles querelles et de faire table rase du passé. Et pour cela, il fallait que chaque membre de cette famille règle ses comptes avec les autres, dans son cas à lui, il devait vider son sac auprès de chaque membre de sa famille, Nik, Elijah et Bekah. Car oui il avait des choses à reprocher à sa soeur, mais aussi des choses à se faire pardonner à cette dernière, précisément il y avait une chose pour laquelle il lui en voulait, et une chose pour laquelle il voulait se faire pardonner. Oui seulement deux disputes, il avait fait son possible pour ne pas se fâcher avec sa soeur durant toute sa vie, sans doute parce qu'elle était la personne la plus importante de sa vie à ses yeux.

"En parlant de rassembler et d'unir à nouveau la famille, la mort m'a ouvert les yeux sur une chose en particulier, je ne veux plus garder la rancune et l'amertume pour moi.. Je veux me libérer de ces poids pour tirer un trait sur la passé et m'orienter vers l'avenir ! Dans ce but, je pense que nous devons discuter de deux problèmes qu'il y a eu entre nous ! Un peu avant ma mort, tu as tenté de m'arrêter en me menaçant avec la dague, je t'en ai voulu pour ça, mais ma réaction n'a pas été mieux, je t'ai menacé avec le pieu indestructible, je l'ai fait sous le coup de la colère et de la déception.. Mais je veux que tu saches une chose, jamais, je dis bien au grand jamais, je n'aurais mis ma menace à exécution ! Je ne pourrais jamais tuer un membre de notre famille, et encore moins toi Bekah, la personne la plus importante de ma vie, je voulais que tu le saches ! Autre chose.. Une histoire pour laquelle je t'en veux beaucoup plus, étant donné que je faisais ça pour nous tous ! Te rappelles tu du Noêl de 1914 ici-même, tu m'avais surpris à fouiller dans les affaires de Nik, vu que je te faisais confiance, je t'avais raconté mon plan, c'est à dire créer une dague qui l'affecterait ! Mais au lieu de me soutenir, tu m'as lâchement trahi en disant tout à Nik, et à cause de toi, j'ai fini dans un cercueil durant un siècle ! Pourquoi m'as tu trahi Bekah ? Je te faisais confiance, je faisais ça pour nous, et pourtant tu m'as trahi !" dit-il avec un regard sévère. Il voulait le fin mot à cette histoire, il n'avait jamais compris pourquoi elle l'avait trahi, il avait fait ça pour avoir un moyen de se défendre contre Nik, pour ne plus finir dans le cercueil sans pouvoir rien lui faire.  

Freya.. un mystère même pour lui malgré qu'elle lui a redonné la vie. Elle n'avait pas eu le temps de lui expliquer son histoire dans le détail, comment pouvait-elle être vivante, pourquoi les parents l'avaient cru morte, et pour finir pourquoi était-elle en sommeil. Tant de questions dont Kol n'avait pas le moindre indice pour les résoudre, tout ce qu'il pouvait faire, c'était la retrouver, il fallait qu'il la retrouve, il lui devait au moins ça après ce qu'elle avait fait pour lui. Mais par où commencer, durant son millénaire d'existence, il n'avait jamais entendu parler d'une femme qui pourrait correspondre à sa soeur, tout ce qu'il avait comme informations, et encore il n'était pas sur de leur fiabilité, c'était qu'elle avait prononcé "Nouvelle-Orléans" avant que Kol ne disparaisse et arrive dans le monde des vivants. Cela voulait-il dire qu'elle se trouvait dans cette ville actuellement, mais où pouvait-elle bien être dans ce cas, pourquoi n'avait-il pas entendu parler d'elle. Et puis qui était la femme dont elle avait si peur, elle avait spécifié lors de son échange avec son frère qu'il fallait faire vite avant qu'elle ne découvre ce qu'elle était en train de faire, quelle femme lui faisait si peur au point de régir ses actes, tant de questions et aucune réponse à donner, décidément la recherche s'annonçait mal partie.

"Je la retrouverais, je le lui ai promis, et comme tu le sais, je tiens toujours mes promesses ! Je lui dois au moins ça après le cadeau incroyable qu'elle m'a fait ! Je ne connais pas toute l'histoire, oui apparemment elle serait en sommeil mais je ne sais pas si c'est depuis 1000 ans, tout ce que je sais, ou plutôt que je suppose, c'est qu'elle est quelque part à la Nouvelle-Orléans, et qu'apparemment elle a peur d'une femme qui régirait ses actes ! Et je pense qu'on devrait nous aussi avoir un peu peur, car si Freya avait la puissance pour me ramener à la vie, ce qui correspond à beaucoup de puissance je peux te l'assurer en tant qu'ancien sorcier, cela veut dire que sa tortionnaire en a encore plus qu'elle, je n'imagine même pas son pouvoir ! Concernant notre famille, je t'ai dit que c'était mon but, donc oui je vais venir à la plantation habiter avec vous, du moins si Nik le permet !". Après tout, peut-être que son frère ne voudrait pas qu'il vive avec eux. Kol avait appris au fil des siècles à ne jamais essayer de prévoir les réactions de Nik, soit il allait l'accueillir en le prenant dans les bras et en l'embrigadant directement dans ses plans, ou soit il allait le repousser et lui annoncer qu'il ne faisait plus parti de cette famille, et que donc sa place n'était pas ici.






Revenir en haut Aller en bas
 | 
Page 1 sur 1

Crédit : Tag
Double compte : Morgan St. Jones
My heart is your's : Mon cœur est aussi libre que moi
Disponibilité Rp : Je suis disponible
Ancienneté : 01/03/2016
Messages : 319
avatar
Rebekah Mikaelson
The sexiest Mikaelson
Posté le 16/03/16, 06:56 pm


Rien ne peut briser nos liens.


Mon front se plisse et mon regard se rétrécit sous l'effet de l'agacement ! Non pas que les dires de Kol ne soient pas vrais, mais plus, car le fait qu'il ait raison me met en rage ! Kol a raison, le pieu ne pourrait pas être plus en sécurité avec Klaus qu'avec aucun d'entre nous. Mais voilà, contrairement à moi Kol n'a pas trahi Nik, du moins pas récemment... Lorsque mon frère découvrira que Marcel et moi avons fait venir Mikael à la Nouvelle-Orléans dans le but de le faire fuir, il m'en voudra, et même pire encore, je suis sûr qu'il voudra me tuer ! Mais Kol ne peut pas le savoir. Je me mords le côté de la lèvre inférieure. Je ferme mes paupières puis je me décide à m'ouvrir à mon frère. J'ignore comment il va le prendre, mais lorsque tout éclatera et je suis sûr que cela arrivera, je préfère l'avoir de mon côté.

-Les dagues ne sont rien en comparaison de la menace du pieu en chêne blanc ! Kol, je sais bien que tu as raison à propos du pieu. Personne mieux que notre frère ne saura la garder en sécurité... Mais voilà, j'ai commis une grave erreur il y a 1 siècle de cela. J'ai commis l’impensable pour m'assurer que Nik ne soit plus un obstacle à mon amour et à ma vie en générale. J'ai parlé à Marcel de notre père et ensemble avec l'aide d'une sorcière, nous l'avons fait venir à la Nouvelle-Orléans dans l'espoir que Nik fuit la ville et nous laisse enfin vivre notre amour en paix ! Je fais une pause, j'inspire profondément puis je reprends : kol, il ne faut pas qu'il garde le pieu ! Si la vérité venait à éclater, il s'en servira pour me tuer ! Je le sais, jamais il ne pourra me pardonner ça ! Il faut que tu m'aides à récupérer le pieu et à le mettre en sûreté.

Kol aborde ensuite un sujet que je pensais qu'il avait oublié depuis bien longtemps... Ma trahison envers lui ! Je n'ai pas oublié ce soir-là, Kol voulait mon soutien et moi, je l'ai trahi pour Nik ! Quand j'y repense aujourd'hui, les regrets et la honte m'envahissent. J'aurais dû aider mon frère, après tout, il voulait seulement ce que moi, je voulais, être libre de vivre sa vie comme il en avait envie sans les règles tyranniques de Nik ! Les rôles s’inversent si vite parfois à présent c'est moi qui demande son aide...

-J'espérais vraiment que tu avais oublié cette histoire... C'est bien ce que je te disais, toutes les erreurs se payent un jour. A présent, je suppose que c'est toi qui vas me dénoncer à Nik ? Je ne t'ai pas offert ma fidélité autrefois, pourquoi est-ce que toi, tu m'accorderais la tienne aujourd'hui ?

Il semble vouloir retrouver notre sœur et tenir envers elle sa promesse. Oui, il lui doit bien cela. Elle l'a ramenée à la vie et la retrouvée est le moins qu'il puisse faire pour la remercier.

-J'espère que tu pourras aider notre sœur et la retrouver et remercie la de tout mon cœur pour moi de t'avoir ramener d'entre les morts. Pour ma part, je vais fuir la ville avant que Nik ne sache la vérité sue ce que j'ai fait ! J'imagine que la mort n'est pas une aventure agréable ? Et même si c'était le cas, je ne voudrais pour rien au monde l'essayer !

© TITANIA

_________________

Rebekah Mikaelson
La liberté n'a que le prix qu'on lui accorde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur  | 
Page 1 sur 1
avatar
Invité
Invité
Posté le 17/03/16, 05:13 pm

Rien ne peut briser nos liens. ♠ Feat Rebekah Mikaelson



Kol resta bouche bée par ce qu'il venait d'entendre de la bouche de sa soeur, il n'arrivait pas à croire qu'elle ait fait ça. Dans cette famille, bon nombre de trahisons avait eu lieu, mais jamais aucune n'impliquant la mort de ses frères et soeurs, du moins jusqu'à Finn. Et voilà que maintenant Kol venait d'apprendre que sa soeur était la première à avoir risqué la mort de la famille, certes elle ne l'avait pas fait dans ce but, mais en faisant venir Mikael, elle avait fait courir le risque à tout le monde. Elle était donc la raison de notre départ de la Nouvelle-Orléans, je comprenais très bien qu'elle en avait marre des interventions de Nik dans sa vie, mais moi à l'époque j'avais choisi une méthode non létale, une dague affectant Nik, tandis qu'elle, elle avait fait venir le seul homme plus puissant que Nik, le seul homme qu'il craignait, et le seul homme qui avait une haine viscérale pour Nik. Elle avait raison en disant que Nik ne lui pardonnerait pas cet acte, elle avait franchi une limite que notre frère n'accepterait jamais, il deviendrait fou de rage en apprenant cela. Mais il n'était pas forcément nécessaire d'en arriver à voler le pieu en chêne blanc, Kol allait bientôt mettre la main sur la dague en or et ainsi il aurait une arme qui marcherait sur Nik, et vu ce que venait de lui révéler Bekah, il allait sans doute devoir s'en servir très rapidement de cette dague.

"Comment as tu pu faire ça Bekah ? Crois moi, je comprends mieux que quiconque la colère qu'on peut ressentir à cause des interventions de Nik dans nos vies, il m'a privé de beaucoup, beaucoup d'années de ma vie mais jamais, il ne m'est venu l'idée de risquer la vie de notre famille pour mon plaisir personnel ! Tu t'attendais à quoi ? D'après ce que Nik m'a raconté, il est passé près de la mort ce jour-là, donc il paraît évident que s'il l'apprend, il voudra te tuer en effet, te massacrer je dirais même ! Mais rassures toi, nous n'aurons pas besoin du pieu, justement le plan que tu m'as empêché d'accomplir autrefois, je suis sur le point de le finir, j'aurais bientôt la dague qui marchera sur notre frère ! Ainsi, s'il tente de s'en prendre à toi, nous l'enverrons au sommeil comme il l'a fait tant de fois avec nous, et nous le réveillerons dans des décennies ! Tu ne croyais quand même pas que j'allais retourner auprès de Nik sans plan de secours pour me défendre, il nous a trop longtemps menacé avec les dagues, il est temps qu'il connaisse aussi cette menace !". Il allait devoir enclencher les étapes de son plan plus vite que prévu, d'abord reprendre la dague dans le tombeau et ensuite finaliser la transformation de la dague avec l'aide d'une sorcière, il ne peinerait pas à en trouver une, il avait toujours eu la cotte avec les femmes, et encore plus avec les sorcières au vu de sa connaissance en sorcellerie.

Décidément elle ne le connaissait pas autant qu'il l'aurait cru, comment pouvait-elle imaginer qu'il la dénoncerait à Nik alors qu'elle risquait une mort certaine. De toute sa vie, il avait toujours tout fait pour protéger sa soeur de tout, même de leur propre famille, mais en fin de compte elle remettait en cause sa loyauté envers elle. Elle avait toujours été sa jumelle depuis toujours, se comprenant d'un seul regard sans avoir à dire un mot, rigolant des mêmes choses, complotant ensemble dans les bêtises tel un duo inséparable, et voilà qu'au moment où elle avait le plus besoin de lui, elle se mettait à douter de lui, pensant qu'il allait agir tel un enfant rancunier. Il se rendait bien compte qu'il ne lui avait jamais vraiment dit tout l'amour qu'il éprouvait pour elle, qu'il ne lui avait jamais vraiment dit ce qu'elle représentait à ses yeux et ce qu'il serait prêt à faire pour la voir sourire et rester en vie. Il était peut-être temps de lui ouvrir son coeur, de mettre des mots sur les actes d'amour qu'il faisait en son nom, pour elle, il pouvait se montrer sentimental, à vrai dire, pour elle, il serait prêt à faire n'importe quoi.

Il prit le visage de sa soeur entre ses mains et posa son front contre le sien pour lui montrer son sérieux. "Rebekah.. Tu es ma petite soeur.. Depuis que nous sommes petits, nous avons toujours été liés toi et moi, liés au point où on pourrait croire qu'on est jumeaux tant on se comprend bien ! J'ai toujours été protecteur envers toi comme tu le sais, mais lorsqu'Hen.. Henrik a été tué, je l'ai été encore plus, te surprotégeant de tout, ayant peur que toi aussi tu ne sois arrachée à moi de manière brutale ! Jamais, au grand jamais, je ne te dénoncerais à Nik alors que tu risques une mort certaine, je préférerais mourir encore une fois que de te voir morte ma soeur, tu as toujours été la personne la plus importante de ma vie à mes yeux, il n'y a rien que je ne ferais pas pour te voir sourire ou pour que tu sois en sécurité ! Ne doutes plus de moi à ce propos Bekah, jamais je ne te trahirais.. Je te promets solennellement que je ne laisserais pas Nik te tuer, que j'interviendrais, et que si je devais choisir, je préférerais qu'il libère sa colère en me tuant moi et en te laissant partir !"dit-il en ne lâchant pas du regard les yeux de sa soeur. Il avait eu du mal à ne pas avoir les larmes aux yeux, il s'était montré tel qu'il était réellement, tel qu'il était sous cette carapace de vampire froid et sanguinaire, il n'y avait qu'avec sa soeur que sa vraie nature ressortait, sa sensibilité d'humain en somme.

Le jeune homme avait envie de câliner sa soeur, il la fit donc s'asseoir sur ses genoux, la collant à lui. Il s'était toujours montré tendre avec elle, il n'y pouvait rien, c'était comme si il avait besoin de ces contacts avec sa soeur, comme si ils étaient sa réserve de bonheur à lui pour retrouver la joie de vivre et la force de continuer. Néanmoins sa bonne humeur s'évapora vite quand il entendit les propos de sa soeur concernant une fuite pour échapper à Nik. Non, il ne pouvait pas la laisser faire ça, il venait à peine de la retrouver, il ne pouvait déjà la laisser lui filer entre les doigts, il avait besoin d'elle dans sa vie. Cependant, si elle pensait que c'était l'unique solution à adopter par rapport à l'acte qu'elle avait commis, il ne pouvait se montrer égoïste en la gardant ici au risque de se faire tuer par leur frère. Il avait promis de la protéger, il ne prenait pas cette menace à la légère, voilà pourquoi il allait obtenir la dague, mais si elle partait, il ne pourrait pas la suivre, il voulait de cette nouvelle vie, il voulait connaître l'enfant de Nik, l'enfant qui représenterait sa chance de rédemption, il avait assez fui lors de sa précédente vie.

"Comme tu te doutes, je ne veux absolument pas que tu partes, rien que d'y penser, cela me rend triste ! Mais j'ai décidé de changer et de ne pas reproduire mon comportement du passé, je ne serais donc pas assez égoïste pour te demander de rester ! C'est à toi de voir Bekah, si tu restes, je me battrais pour toi, je te protégerais et je mettrais Nik dans un cercueil s'il tente de te tuer ! Si tu pars, je te laisserais partir et j'accepterais ta décision, mais par contre je ne te suivrais pas ma soeur.. J'ai assez fui dans ma précédente vie, je veux un nouveau départ, et je pense que l'enfant de Nik peut me donner ça, une chance de me racheter ! Je ne peux pas prendre la décision à ta place, tu sais maintenant que je serais toujours de ton côté, quoi que tu fasses et quoi qu'il arrive ! Si tu venais à partir, promets moi juste que tu me donnerais des nouvelles car je te jure que si tu ne le fais pas, je pourchasserais ton joli petit cul jusqu'au bout de la planète s'il le faut juste pour savoir que tu vas bien ma soeur !". Il avait dit ça en souriant pour apaiser sa soeur qu'il sentait tendu par l'acte qu'elle avait commis. Il se demandait quelle serait sa décision, lui il avait dit ce qu'il avait à dire, c'était maintenant à elle de savoir ce qu'elle voulait faire. Il espérait qu'elle resterait mais il accepterait son choix quoi qu'il puisse être, le coeur lourd cependant si elle décidait de partir.






Revenir en haut Aller en bas
 | 
Page 1 sur 1

Crédit : Tag
Double compte : Morgan St. Jones
My heart is your's : Mon cœur est aussi libre que moi
Disponibilité Rp : Je suis disponible
Ancienneté : 01/03/2016
Messages : 319
avatar
Rebekah Mikaelson
The sexiest Mikaelson
Posté le 18/03/16, 06:29 pm


Rien ne peut briser nos liens.


Comme je m'y attendais, Kol n'en croit pas ses oreilles. Mes paroles semblent avoir l'effet d'un boulet de canon lancé à pleine vitesse sur lui. Passé sa surprise, il me demande comment j'ai pu en arriver à cette terrible extrémité avec Nik. Encore aujourd'hui, je n'arrive pas à comprendre comment j'ai pu faire cela et surtout imaginer que ça ne tournerait pas en boucherie ! Avec Mikael j'aurais pourtant dû le savoir. On parle tout de même d'un homme qui a mis à feu et à sang des villes, des pays, et même des continents pour nous trouver ! Mais j'étais désespéré... Il me dit ensuite qu'il me protégera et que d'ailleurs, il a son propre plan pour cela. Apparemment, ce plan, il allait le mettre en œuvre le soir même où je l'ai trahi pour Nik. Si j'avais sue cela avant, je ne l'aurais surement pas dénoncé à Nik ! Je l'aurais aidé et nous aurions été débarrasser de Nik pour un temps et pour une fois, c'est lui qui aurait goûté au poison qu'il nous inflige depuis des siècles !

-Kol, je suis tellement désolé, si j'avais sue cela ce soir-là, je t'aurais soutenue plus qu'aucune autre. Crois-moi, les regrets me rongent plus encore maintenant que tu me dis cela...

Mon frère réfléchit encore quelques instant puis il prend avec affection mon visage dans ses mains. Il me dit à quel point nous avons toujours été proches, que nous étions même comme des jumeaux spirituels et cela est vrai. Nos cœurs semblaient liés l'un à l'autres parfois. Nik me ressemblait physiquement, mais pour le coté mental, c'est Kol qui était le plus proche de moi. On se comprenait en un seul regard. Parfois, on riait sans même que les autres ne sachent pourquoi. On se regardait et le fou rire apparaissait. Il ne me dénoncera pas au contraire, il me protégera même au mépris de sa propre vie et ça, je ne le permettrais pas ! Je refuse qu'il donne sa vie pour moi !

-Mon frère ne risque pas ta vie pour moi, je ne le mérite pas... Termine ton sort et s'il nous menace à nouveau avec les dagues ou le pieu, il goûtera à la pointe d'une dague en or dans son cœur de glace !

Kol devint soudainement si triste quand je lui annonce mon intention de fuir la Nouvelle-Orléans pour échapper à la rage meurtrière de notre frère. Évidemment, il a raison, la fuite n'est pas une solution. De toute façon si Nik veut ma mort, il l'aura que je sois ici ou ailleurs ! Au moins à la Nouvelle-Orléans, je pourrais compter sur le soutien de mes frères, car oui, Elijah ne laissera surement pas Klaus me tuer ! Du moins, je l'espère... Eli a toujours était plus proche de Nik que de nous tous...

-Tu as raison, je ne peux pas m'enfuir comme cela. j'ai bien assez fuis au cours de ma vie. Rassure toi, je reste à la Nouvelle-Orléans. L'enfant arrivera bientôt et il est notre chance à tous. Et puis savoir que tu seras là pour moi me rassure encore plus qu'autrefois. Kol je t'aime plus que tout. Je me blottis dans ses bras. Tu as un plan pour reprendre les dagues à Nik ? Il m'en a donné une que j'ai mise en sécurité. Il m'a parlé de Marcel et d'un cadeau qu'il comptait lui faire l'autre jour. Je pense qu'il s'agit d'une dague contre nous !

© TITANIA

_________________

Rebekah Mikaelson
La liberté n'a que le prix qu'on lui accorde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur  | 
Page 1 sur 1
avatar
Invité
Invité
Posté le 19/03/16, 07:43 pm

Rien ne peut briser nos liens. ♠️ Feat Rebekah Mikaelson



Elle paraissait effectivement désolé de ce qu'elle lui avait fait lors de ce fameux Noël, au fond il avait toujours compris en partie la décision qu'elle avait pris, à l'époque elle était divisé entre la peur de Mikael et celle de Niklaus, elle avait donc choisi de trahir Kol car elle avait plus peur de Mikael que de Niklaus encore, peut-être pensait elle qu'il la protégerait de leur père justement. Après tout cette histoire était du passé, entre temps le jeune homme était mort et avait dorénavant le désir de mettre le passé derrière lui, de ne plus garder de la rancune pour des actes aussi insignifiants. La dague avait beau être une souffrance tout de même, il s'agissait quand même plus d'un sommeil que d'autre chose, le jeune homme avait appris à relativiser maintenant qu'il savait la douleur puissante et glaciale d'une vraie mort, le fait de s'embraser tout en essayant d'échapper à la mort avec les dernières forces qu'il vous reste, il n'y avait rien de plus douloureux. Voilà pourquoi il voulait donner une chance à la relation qu'il avait avec son frère Niklaus, car ils avaient beau s'être fait les pires coups qui puissent exister sur cette planète, ils n'avaient tout de même jamais tenté de se tuer l'un l'autre, une chose qu'un autre frère de Kol, Finn, n'avait pas hésité à faire.

"Tu le savais mon plan Bekah, je te l'avais dit justement.. Mais ce n'est pas grave, je comprend les raisons qui t'ont poussé à le faire, je ne dis pas que je les accepte mais je les comprend ! Tu avais peur de Mikael et tu t'es dit que sans Nik, tu serais sans protection et qu'il pourrait te faire du mal, tu as choisi un moindre mal, notre frère en somme ! Mais d'un autre côté, ce n'est pas plus mal que je n'ai pas réussi mon plan à l'époque, je n'étais que méchanceté et vengeance en ce temps là, je m'en serais servi contre Nik à répétition, sans aucune raison valable et au final j'aurais fait les mêmes erreurs que lui ! Tandis que maintenant, je lui ai pardonné, je ne me servirais donc de la dague que s'il menace un membre de la famille, surtout toi ma soeur !"dit-il en souriant pour lui montrer qu'il ne lui en voulait plus pour cette histoire de trahison. Dorénavant c'était comme si les compteurs repartaient à zéro dans la tête de Kol, il ne prendrait en compte que les actes à partir de sa résurrection, il incombait donc à ses frères et sœurs de se tenir à carreau à partir de maintenant car par contre si un membre de sa fratrie le trahissait à nouveau, il y aurait des conséquences, de la vengeance même pour le coup.

Il ne cessait de se demander quel regard arborerait Niklaus au moment où la dague atteindrait son coeur, que ressentirait-il en se rendant compte qu'il avait infligé cette même sensation à toute sa famille et surtout dans quelle état d'esprit ressortirait-il du sommeil. Cette dernière question, Kol pouvait y répondre aisément, son frère n'avait jamais essuyé de défaite de la main de sa famille, il ressortirait donc furieux du cercueil, furieux de s'être fait avoir comme ça. Mais là où il échouerait, c'est que s'il cherchait la vengeance encore auprès de Rebekah, il y aurait toujours Kol et Elijah pour le stopper et le renvoyer au sommeil, et peu importe la puissance de Niklaus, elle ne valait clairement pas celle de deux originels, donc il perdrait à nouveau. Kol se fichait du nombre de décennies que son frère devrait passer dans le cercueil pour abandonner sa vengeance et sa colère, il l'enverrait au sommeil autant de fois que nécessaire, rien ne l'empêchait, surtout que perdre des décennies pour quelqu'un d'immortel ne représente rien. Bien sur, le jeune homme espérait ne pas avoir à faire tout cela, il était revenu pour unir sa famille, pas pour récréer des conflits, mais il ne faisait nul doute sur la réaction de Nik à la découverte de la trahison de Bekah, et il ne pouvait clairement pas laisser son frère faire du mal à sa petite soeur, jamais.

Le jeune homme caressa les joues de sa soeur et embrassa son front, la douceur de sa peau lui avait tellement manqué. "Je me fiche que tu le mérite ou pas Bekah.. Tu es ma petite soeur, ma seule et unique petite soeur, je risquerais toujours ma vie pour te protéger, c'est ce que font les grands frères ma chère ! Il ne pourra rien faire pour échapper à la dague s'il menace de te tuer, il a beau être fort, il ne pourra rien contre la puissance de deux originels, Elijah et moi, nous le maîtriserons et l’enverrons au sommeil pendant au moins une décennie pour commencer ! Et si à son réveil, il est toujours furieux et désireux de se venger, nous le renverrons au sommeil, et ainsi de suite jusqu'à ce qu'il se calme, il n'a pas l'habitude de la dague donc il devrait se résigner rapidement, il n'a pas idée de ce que cela fait de se rendre compte que le temps passe mais de ne pas pouvoir bouger, coincé dans un cercueil !". Surtout qu'une décennie représentait rien du tout dans la vie d'un vampire, la preuve est qu'il avait enfermé Kol pendant presque un siècle la dernière fois, c'était déjà une période beaucoup plus longue. Mais bon le jeune homme n'avait pas autant de cruauté que son frère envers sa famille, il ne se voyait pas laisser son grand frère un siècle dans un cercueil, cela lui aurait paru beaucoup trop long.

Kol réfléchissait à combien de dagues pouvait posséder son frère Niklaus, avant de mourir Kol avait réussi à voler les quatre dagues en possession de son frère. Cependant, depuis sa résurrection, le jeune homme avait été voir l'endroit où il avait caché trois des quatre dagues qu'il avait volé et elles avaient disparues, il se doutait que Nik les avait récupéré, mais il n'avait pas pu trouver la quatrième qui était donc toujours en possession du jeune homme. Si Bekah disait vrai et qu'il lui avait donné une dague à elle et une dague à Marcel, cela voulait donc dire qu'il ne lui en restait qu'une en sa possession, ce qui arrangeait grandement les recherches du jeune homme. Il ne lui restait plus qu'à voler cette dernière dague, ainsi que reprendre celle de Marcel, et alors il ne serait plus en danger. Enfin il y avait un problème quelque part, à la base, il devait y avoir cinq dagues, donc si Bekah en possédait une, si Nik en possédait une, Si Marcel en possédait une et si Kol en possédait une, où était donc la dernière, il allait falloir qu'il se renseigne.

"Tu en possèdes une, Marcel en possède une, j'en possède une, Nik ne doit en avoir plus qu'une, il nous sera donc facile de lui subtiliser ! Je ferais la diversion en allant à la Plantation, me revoir va surprendre Nik et il ne sera pas attentif, tu en profiteras pour te rendre au sous-sol, c'est là qu'il cache la dague, tu la subtilises et tu sors du manoir en vitesse vampirique sans que personne ne te voit ! Moi j'occupe Nik de manière à ce qu'il ne te remarque pas et on se retrouve plus tard pour cacher celle que tu auras subtilisé ! Par contre tu dis en avoir une en ta possession, mais à Mystic Falls, tu en avais déjà une, qu'en as tu fait au juste ? Car il y a cinq dagues normalement et la seule qui manque, c'est celle-là ! Je n'aimerais pas savoir que tu as perdu une arme qui peut nous neutraliser sans le moindre mal !" dit-il avec sérieux. Il voulait savoir la réponse, ne pas savoir serait trop dangereux et surtout beaucoup trop stressant. Il faudrait toujours se demander quand la dague réapparaîtrait et surtout dans les mains de qui, car vu le nombre d'ennemis des Mikaelson, si un seul apprenait l'existence d'une dague qui se balade, ils n'hésiteraient pas à tenter de se l'approprier.

Information :cache::
 






Revenir en haut Aller en bas
 | 
Page 1 sur 1

Crédit : Tag
Double compte : Morgan St. Jones
My heart is your's : Mon cœur est aussi libre que moi
Disponibilité Rp : Je suis disponible
Ancienneté : 01/03/2016
Messages : 319
avatar
Rebekah Mikaelson
The sexiest Mikaelson
Posté le 20/03/16, 07:27 pm


Rien ne peut briser nos liens.


Je passe nerveusement une main dans mes cheveux en écoutant mon frère me parler. Oui je savais son plan, mais je ne pensais pas qu'il pourrait réussir ou alors j'avais peur qu'il puisse y arriver ? Il se pourrait que Marcel ait raison. Il m'a dit une fois que nous pardonnions tous bien trop vite Niklaus et que c'est pour cela qu'il ne retient jamais aucune leçon !  Kol n'envisage absolument pas d'agir comme notre frère en le menaçant de la dague à la moindre occasion mais de le faire juste si cela est nécessaire.  Kol a pris tant de maturité avec sa mort. Il me sourit affectueusement et je me mords le bas de lèvre en  le regardant.

-Kol tu as raison, j'ai choisi Nik en toute connaissance de cause. Je ne sais pas pourquoi nous agissons tous comme cela avec Nik, mais nous lui pardonnons toujours tout. Tu ne m'avais jamais rien fait. Au contraire, de tous mes frères tu es celui qui ne m'as jamais déçu. J'aurais dû te faire confiance et je te promets qu'à présent je le ferais.

Y a-t-il un seul membre de la famille qui n'a pas trahi les autres ? En y réfléchissant, je ne vois qu'Elijah. Il est seul d'entre nous à avoir toujours été droit et sincère avec les membres de la famille. D'ailleurs Kol est bien de mon avis puisqu'il envisage d'obtenir l'aide de notre frère aîné pour maîtriser Niklaus en cas de besoin. Endormir Nik pour des décennies. Cette idée me serre le cœur. Je sais qu'une décennie ce n'est pas si long pour un immortel, mais Nik va être père et si nous lui infligeons la dague, il ne verra pas son enfant grandir. La main de Kol se pose ensuite avec affection sur ma joue et ses petites lèvres se posent sur mon front. Je me sens rassurée et je souris à ce geste spontané d'affection fraternel. Kol a toujours été le plus doux et le plus tendre de mes frères avec moi. Enfant déjà on trouvait toujours une occasion pour se papouiller et se câliner. D'ailleurs nos parents avaient beaucoup de mal à supporter notre affection fusionnelle.  

-J'espère qu'on n'aura pas à en arriver là. J'espère que l'enfant qui va naître va faire mûrir notre frère et lui donner un peu de plomb dans la cervelle et d'amour dans le cœur. Je sais que Nik nous aimes, mais parfois son amour est un trop lourd poids à porter.

Nous en venons ensuite au sujet des dagues. Elles sont au nombre de cinq. J'en ai une, Kol me dit en avoir une aussi, Marcel doit également en avoir une et donc Nik n'en possède plus qu'une seule. Pour la cinquième, j'ignore ce qu'elle est devenue et semble-t-il Kol également.

-Pour la cinquième dague qui était en ma possession, je l'ai perdu il y a très longtemps... Je n'en ai donc plus qu'une seule en ma possession. Le plus urgent est de récupérer la dague de Nik puis celle de Marcel aussi. Je me charge pour ma part de celle de mon ex amant. Je suis sur que je n'aurais aucun mal à lui faire croire que j'ai encore des sentiments pour lui. Je m'infiltrerais dans ses rangs et je récupérerais la dague qu'il possède. Tu récupéreras celle de Nik ? Peut -être qu'Elijah voudra nous y aider ? Je suis inquiète pour lui, depuis mon retour je ne l'ai pas vue. Il m'a dit de venir au plus vite à la Nouvelle-Orléans par téléphone. J'ai essayé de savoir ce qui lui était arrivé le soir de mon retour, mais Nik est resté très vague sur le sujet... En nous espionnant tous ces jours, est-ce que tu l'as vue ? Il allait bien dis-moi ?     

© TITANIA

_________________

Rebekah Mikaelson
La liberté n'a que le prix qu'on lui accorde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur  | 
Page 1 sur 1
avatar
Invité
Invité
Posté le 22/03/16, 05:57 pm

Rien ne peut briser nos liens. ♠ Feat Rebekah Mikaelson



Elle marquait un point important dans ce qu'elle venait de dire, il est vrai que toute la fratrie pardonnait toujours tout à Niklaus, peu importe la méchanceté ou l’égoïsme de ses actes. Dans le cas de Kol, cela était dû à deux raisons, la première étant que Nik avait toujours été le frère dont il était le plus proche, cette complicité qui existait entre eux ne pouvait pas être brisée peu importe les actions de l'un envers l'autre. La deuxième était que le jeune homme savait bien que son frère était devenu comme cela à cause des mauvais traitements de Père à son encontre, il était une époque où Niklaus était totalement différent, un homme joyeux et gentil avec tout le monde, sans doute le plus gentil de la famille. Mais cette partie de lui avait été enfouie en lui sous la méfiance et la colère qui avaient pris place au fil des siècles. Kol ne perdait pas espoir pour autant, il avait eu la preuve au moment de sa mort que son frère pouvait toujours exprimer ses émotions et ses sentiments, peut-être était il devenu aussi croyant qu'Elijah ou aussi fou, tout dépendait le point de vue, mais il comptait bien ramener le Nik d'autrefois de sous la carapace de l'hybride cruel et vindicatif. Il savait bien que c'était une mission quasi-impossible, une mission que son grand frère Elijah n'avait jamais réussi à accomplir malgré ses nombreuses tentatives, mais Kol disposait d'une chose en plus que son frère, il était sans nul doute la personne qui ressemblait le plus à Niklaus sur le caractère et la personnalité, il le comprenait d'une manière que le reste de la fratrie ne pourrait jamais comprendre, il pouvait donc l'atteindre.

Kol n'y avait pas pensé mais c'est vrai que sa soeur n'avait pas tord, il ne pouvait pas enfermer Niklaus durant une décennie, après tout il allait bientôt être père. Malgré tout ce qu'il avait fait, il ne méritait pas de ne pas connaître l'enfance de son enfant, et puis il y avait de grandes chances qu'il ne leur pardonnerait jamais de le priver de cela. Il allait donc falloir se contenter d'une peine moins longue en cas de conflit, un an dans le cercueil suffirait peut-être à le dissuader de tuer sa petite soeur, sinon il faudrait le renvoyer en sommeil pour une autre année. Mais c'était peut-être là la clé pour le calmer, lui faire prendre conscience que s'il insistait, il perdrait une année encore de la vie de son enfant, une année qu'il ne pourrait pas rattraper, il se résoudrait peut-être à abandonner sa croisade, juste pour pouvoir profiter de son enfant. Et puis malgré le côté inconscient de la trahison de Rebekah, Nik n'avait rien eu lors de la venue de Mikael, il s'en était tiré sans une égratignure donc après tout ce temps, il pourrait avoir une sorte de prescription, un allègement de la gravité de l'acte en somme. Surtout que maintenant Père était bel et bien mort, Mère aussi, autrement dit ils ne représenteraient plus un problème pour Nik ou le reste de la fratrie, aucune sorcière saine d'esprit ne choisirait de ramener l'un des deux à la vie. Bien que si Freya avait réellement dans le projet de réunir la famille, peut-être incluait-elle ces deux personnes là-aussi, il faudrait qu'il lui demande quand il la verrait, et qu'il la dissuade de faire cela sous peine de créer un conflit titanesque avec des morts dans la fratrie sans aucun doute.

"Oui enfin à ta place, je n'y compterais pas trop, Nik peut passer l'éponge sur beaucoup de choses mais le coup d'avoir mis Mikael à ses trousses, je doute qu'il y ait la moindre chance qu'il laisse cela impuni ! Donc il faut te préparer à l'idée que nous devrons faire à notre frère ce qu'il nous a fait tant de fois ! Cependant, je suis d'accord avec ce que tu as dit, on ne peut pas le priver de l'enfance de sa fille en l'enfermant une décennie, par conséquent, je pense que le mieux serait de l'enfermer seulement une année, cela représente peu, il ne louperait pas grand chose ! Par contre, s'il n'abandonne pas sa croisade à sa sortie du cercueil, il faudra le replonger dans le sommeil dans ce cas, et ce coup-ci pour deux années au moins !"dit-il en soupirant. Cette idée ne lui plaisait pas plus à lui qu'à elle, mais il n'avait pas vraiment le choix. Il avait beau vouloir que son frère connaisse l'enfance de sa fille, il était hors de question qu'il le laisse pour autant tuer leur soeur, il choisirait toujours Rebekah à Niklaus, peu importe les situations.

Elle avait perdu la dague ? Était-ce sensé être une blague ? Car si c'était le cas, elle n’était clairement pas drôle. Apparemment elle avait l'air tout ce qu'il y a de plus sérieux, alors une arme potentiellement dangereuse pour les originels se baladait dans la nature, rien de bien grave voyons. Se rendait-elle compte de la gravité de ce qu'elle venait de dire ? Cette dague ne pouvait pas rester perdue, c'était bien trop dangereux pour chaque membre de la famille. Il ne pouvait pas se concentrer sur reprendre la ville à Marcel, sauver la louve et l'enfant des sorcières déterminées à se venger, et en même temps se méfier d'une arme qui pourrait venir les trouver d'un seul coup. Kol allait devoir comme d'habitude rectifier les erreurs de sa petite soeur, il en avait pris l'habitude au fil des siècles, il avait beau être connu comme l'imprévisible de la famille, c'était plutôt Bekah qui créait souvent les situations dangereuses, comme la fois où elle était tombé amoureuse d'Alexander, qui les avait ensuite tous dagué lors d'une fête. Pour commencer, il savait qu'elle avait cette dague quand elle était à Mystic Falls, il allait commencer ses recherches là-bas, du moins il allait faire travailler ses contacts pour qu'ils enquêtent à sa place, car lui il avait des choses à faire ici, beaucoup de choses pour dire vrai. Il ne prendrait pas de repos tant qu'il n'aurait pas retrouvé cette dague en question, depuis qu'il avait vécu la mort, il avait choisi la prudence dorénavant, et laisser une dague dans la nature allait à l'inverse de cette philosophie, il devait donc absolument la retrouver.

"Tu te moques de moi là ? Tu as perdu la dague ? Tu te rends compte au moins de la gravité de ce que tu viens de dire ? Cette arme est une arme de rêve pour nos ennemis, elle peut nous abattre autant de temps qu'ils le désirent ! Tu vas devoir me dire tout ce que tu te souviens avant de la perdre, il est hors de question que je laisse cette dague dans la nature, et si je dois fouiller toute la surface de cette planète et torturer un nombre incalculable de personnes pour la retrouver, je le ferais sans hésiter, tu me connais ! Donc à moins que tu préfères avoir la mort de plein de personnes sur la conscience, tu vas me dire la vérité Bekah, rappelles toi que je te connais par coeur, mieux que quiconque donc je sais quand tu me mens et là tu l'as fait ! Alors où est la dague et pourquoi tu ne veux pas me le dire ? Et concernant Elijah, non je ne l'ai pas vu depuis que je suis là, j'ai même trouvé cela bizarre, et maintenant que tu me dis que tu n'as plus de nouvelles de lui, je pense savoir ce qui s'est passé ! Tu as dit que Nik avait donné une dague à Marcel, je n'y crois pas, car si c'était Marcel qui avait dagué Elijah sans le dire à notre frère, Nik aurait détruit Marcel et ses troupes ! Or je ne l'ai pas vu bougé un doigt contre Marcel, je pense donc que quand Nik a donné une dague à Marcel, il lui a donné planté dans le coeur d'Elijah, Nik a dû de nouveau planté Elijah ! Donc Elijah doit se trouver neutralisé aux mains de Marcel !". Il ne faisait nul doute que les choses avaient dû se passer ainsi, connaissant Nik, il avait dû faire une offrande dans le but de s'attirer la sympathie de son ennemi, dans le but qu'il baisse sa garde et que quand il s'y attend le moins, Nik puisse frapper de toutes ses forces et le mettre à terre sans pitié, c'était sa tactique favorite.

Le jeune homme finit son verre d'une traite et sortit une liasse de billets de sa veste qu'il déposa sur le bar pour régler les consommations de sa soeur et lui. Il était grand temps de rentrer au bercail pour le jeune homme, d'avoir ses retrouvailles avec son frère Niklaus et d'en profiter aussi pour récupérer la dague par la même occasion. Il était hors de question que Bekah ou lui finissent comme Elijah, livrés à Marcel dans une boite. Il fallait aussi qu'il réussisse à renouer des liens avec son grand frère, qu'il regagne sa confiance, car ils avaient été trop de fois dans des camps adverses pour que Nik ne se méfie pas un peu. Il connaissait son frère par coeur, il savait très bien sa façon de fonctionner, il allait donc devoir prouver sa volonté d'intégrer de nouveau cette famille et de l'aider à survivre aux ennemis qui l'encerclait. Il n'avait aucun problème à être sujet à la méfiance au départ, il était d'accord pour dire qu'il l'avait mérité en faisant tout pour éviter cette famille au fil du millénaire dernier.

"Bon je pense qu'il est temps que je rentre à la maison, tu ne crois pas Soeurette ? Allons voir notre cher frère Niklaus, et voyons voir quel accueil il va me réserver ! Et puis il faut mettre en place notre plan, je vais en profiter pour subtiliser la dague, il faut profiter de la joie de notre frère à ma résurrection, il sera moins attentif et alors il ne remarquera pas le vol de la dernière de ses dagues ! Ensuite, toi tu t'occuperas de subtiliser celle de Marcel, et moi je retrouverais celle qui a disparu, ou plus précisément celle dont tu ne veux pas me révéler son emplacement exact !". Il prit la main de sa soeur et sortit avec elle du bar en question. Une fois dehors, ils prirent la direction de la plantation, non pas en vitesse vampirique, mais en marchant tranquillement, rien ne pressait après tout, ils pouvaient profiter du temps ensemble, en rigolant et en s'amusant sur le chemin.






Revenir en haut Aller en bas
 | 
Page 1 sur 1

Disponibilité Rp : Je suis disponible
Ancienneté : 05/03/2016
Messages : 5
avatar
Posté le 26/03/16, 09:15 am
« Le passage du Maître du jeu »

Le maître du jeu s'est laissé émouvoir par ces retrouvailles attachantes. Pour l'avoir attendri au plus haut point, il vous accorde à chacun un indice. Celui-ci vous sera livré par message privé afin que vous, et vous seuls, en soyez les bénéficiaires. Le Maître du jeu vous félicite pour cet échange et a hâte de voir ce que cette relation familiale donnera par la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur  | 
Page 1 sur 1
Contenu sponsorisé
Posté le
Revenir en haut Aller en bas
 | 
Page 1 sur 1
Page 1 sur 1[  ]