Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
They're my family, my blood ▲ Freya Mikaelson
Family defines you ever if it does demand sacrifie...
Crédit : riley-voelkel
Double compte : Non
My heart is your's : My heart is mine
Disponibilité Rp : Je suis disponible
Ancienneté : 06/05/2016
Messages : 36
avatar
Posté le 06/05/16, 10:26 pm


Freya Mikaelson
feat Riley Voelkel

« Le personnage »
Sexe: Femme
Âge et lieu de naissance: Née en 972 après J.C en Norvège
Nationalité: Norvégienne & Américaine
Statut social: Célibataire
Métier/Occupation: Fuire Dahlia (N.B trouver travail)
But: Retrouver sa famille
Cause de la transformation : ( vampires, hybrides et loups uniquement ) remplir ici
Groupe: Les sorcières
« Vous »
Un pseudo: J'ai pas vraiment de pseudo... appelez-moi Manon ^^
Âge: 18 ans
Une musique, un film, une série: No (Meghan Trainor), Time out, Game of thrones (vous êtes méchant à me forcer à choisir juste un de chaque   xD)
Un passe-temps: La danse
Depuis combien de temps faites vous du rp ?: Hmm... un peu plus de quatre ans je dirais...
Où avez-vous trouvé le forum ?: Un conseil deTOVONO
Que pensez vous du forum ?: Eh bien, il a l'air plutôt sympas et j'aime l'idée de repartir à zéro, ça change un peu ^^

« Description Physique & Morale »
Freya est une très belle sorcière d’une apparence d’une humaine de vingt-six ans. Une apparence d’ailleurs bien trompeuse puisqu’elle dissimule en réalité un millier d’années. Elle est assez mince et très élancée de haut de sa grande hauteur. Ses yeux ont d’un vert profond et ses cheveux blonds reposent sur sa poitrine. Depuis de longues années, elle orne à son coup un collier qu’elle ne quitte jamais.

Si décrire physiquement une femme d’un millénaire est aisé, décrire le caractère de cette femme peut-être plus difficile. Elle a très longtemps été une femme pacifiste et bienveillante mais les années et la cruauté de sa tante finirent par mettre sous l’ombre cette façade d’elle-même. Aujourd’hui, Freya reste une femme bienveillante mais seulement à l’égard des personnes qu’elle affectionne particulièrement quitte à se mettre en danger.
Comme les membres de sa famille, Freya est loin d’avoir un caractère simple et posé. D’une gentillesse qu’on ne peut nier, elle est cependant en mesure de torturer et même de tuer sans aucune once remord une personne qui voudrait du mal à n’importe qui qu’elle souhaiterait protéger.
Ce qui est de loin le plus remarquable chez elle est son indépendance et son envie de liberté. Il lui fallut de longues années avant de quitter sa tante qui la privait de cette liberté alors, aujourd’hui, pour rien elle ne risquerait de perdre cette liberté longtemps convoitée. Bien qu’elle ne vive qu’une année chaque siècle, elle sait profiter de cette année et de cette liberté bien qu’elle s’applique du mieux qu’elle puisse pour rester cacher. Une liberté sans grande liberté finalement.

« Biographie »
« Il y a très longtemps, la seconde née d’une puissante famille de sorciers décida d’abandonner  la magie pour son mariage. Malheureusement pour elle, cette femme ne parvenait pas à avoir d’enfants avec l’homme qu’elle aimait. Elle supplia alors sa sœur aînée, bien plus puissante de par son statut de benjamine, de lui venir en aide. L’aînée accepta et la cadette tomba enceinte. Une petite fille. Une seconde grossesse suivit la première, puis une troisième. Près de six ans c’étaient écoulés depuis l’appelle à l’aide de la cadette quand la petite fille, première enfant de cette famille, première sorcière de cette famille, développa ses pouvoirs. L’aînée vint alors réclamer son gain. Parce que tout travail demande salaire, elle réclama la petite qui était destinée, comme tous les premiers enfants de cette famille, à être particulièrement puissante. En parvenant à donner la vie, la femme c’était engagée, sans le vouloir à envoyer tous les premiers nés de sa famille à l’aînée, une sorcière avide de pouvoir à la magie noire dévastatrice. La petite file quitta sa famille bien aimée et se vit vivre une vie sans amour et sans espoir. Au village, les dernières images de cette petite disparurent peu à peu alors que l'on raconta qu'elle était morte de la peste.

Cette histoire de  sorcière est mon histoire. Mais je ne suis ni la mère désespérée, ni l’aînée en quête de pouvoir. Je suis la petite fille. Je suis l’enfant qui fut retirée à ses parents et du frère qu’elle aimait tant. Je suis Freya Mikaelson, la première née de la famille originelle.
L’histoire de ma famille est très célèbre dans notre monde. Un jour, des loups garous tuèrent mon frère le plus jeune et mes parents décidèrent de sauver tous mes autres frères et sœur de ce même sort en les transformant en quelque chose de bien plus fort, en les transformant en vampires. Je suppose que je ne vous apprends rien. En revanche, mon histoire est bien moins connue ; et est pourtant toute aussi intéressante, croyez-moi.

L’aînée, Dahlia, m’emmena avec elle et on parcourra le monde, migrant de village en village dès lors qu’un seul revers de main de Dahlia dévastait ce dernier. Mais plus je grandissais et plus mes pouvoirs devenaient instables et ce, malgré l’enseignement de Dahlia. C’est pourquoi, très rapidement, elle trouva un moyen de canaliser ma magie en liant nos pouvoirs.
Je grandis dans la crainte permanente, privée de liberté, de famille et d’amour, détestée et crainte de tous ceux que je rencontrais.

Le temps passait et ni les membres de ma fratrie inconnue, mais pourtant existante, ni moi n’avions d’enfants à venir. Dahlia était la sorcière la plus puissante du monde, et partageais cette première place avec moi, mais cela lui était insuffisant. On avait beau être dotée d’une magie incomparable à nous deux, nos jours, bien qu’encore nombreux restaient comptés. La sorcière me força alors à réaliser un sort d’immortalité avec elle. Ainsi, nos corps reposeraient, chaque siècle, quatre-vingt-dix-neuf années et nous laisserait un an de liberté. Depuis ce jour, nos deux corps restèrent inchangés et notre magie continua de croître un peu plus après chaque sommeil. Depuis ce jours, mon corps resta celui d’une femme de vingt-six ans, et restera celui-ci jusqu’à la fin des temps.
Quand Dahlia eut cours de cette célèbre histoire que vous connaissez tous, sur ma famille, je fus son dernier espoir de perdurer la lignée et de lui donner un premier né. Jamais je ne me laissai envahir par sa pression constante et, des siècles durant, jamais je ne tombai enceinte.

Des siècles durant je fuis l’amour. Malheureusement, lors de mon réveil au cours du quinzième siècle, mon cœur flancha et mon ventre s’arrondit. Une découverte dépourvue de joie au vue de la vie qui attendait cet enfant : une vie semblable à la mienne, une vie sans liberté. J’aimais follement cet homme et ce dernier décida de sacrifier sa vie pour moi. Il décida de fuir la sorcière à mes côtés. Mais cette idée arriva aux oreilles de Dahlia qui mit fin aux jours de mon amant sans scrupule ni remord. Dévastée par le chagrin, je bus le poison le plus puissant qui je trouvai. J’aimais déjà cet enfant mais je voulais pour lui l’exact opposé de ce qu’il était destiné à avoir. Mais le sort d’immortalité que Dahlia et moi avions jeté cinq cents ans plus tôt ne nous protège pas seulement des effets du temps. Il nous protège de toute menace de mort ; quelques jours après mon empoisonnement, je revins à la vie mais je revins seule.

Dès lors je pris la fuite, seule. Durant des siècles, j’eu la même vie que ma fratrie sans jamais les rencontrer ; une vie de fuite, une vie passée à fuir Dahlia qui ne rêve que de se venger.
Je consacrais mon année du dix-neuvième et du vingtième siècle à rechercher ma famille. Durant ce dernier siècle, je parvins à les retrouver ici-même, à la Nouvelle-Orléans. Kol fut le premier que je rencontrais. S’il avait su qui j’étais il n’aurait jamais mis autant d’énergie pour essayer en vain de me mettre dans son lit. Cette même année, alors qu’il me restait peu de temps à vivre, il m’invita à la soirée de Noël de notre famille. Ce soir-là, je rencontrai Elijah, Klaus et la magnifique Rebekah. Je connaissais les rumeurs qui couraient sur cette fratrie mais je ne pouvais m'empêcher de les idéaliser. Après tout, j'avais enfin trouver ma famille.

Quelques semaines plus tard, la magie m’emporta pour un nouveau cycle de sommeil. Les sorcières de La Nouvelle Orléans sentirent la puissante magie noire émerger de mon corps inerte et indestructible. Dans la peur et l’ignorance, elles cachèrent mon corps là où personne ne serait en pouvoir de le trouver ; elles le cachèrent ici même, dans la maison de la célèbre défunte Douairière Fauline, dans cette maison qui avait renfermée les précieuses sorcières de Kol. Elles ne se doutaient pas que ces murs ne seraient pas en mesure de me retenir. A vrai dire, elles étaient loin de se douter que je reviendrais à la vie près d’un siècle plus tard.

Mais mon sommeil ne dura pas autant de temps qu'il le devait. Une personne avait décidé de lever mon sommeil et par la même occasion celui de Dahlia. Mais qui ? Qui aurait bien eu le pouvoir et l'envie de ramener une sorcière morte et dont l’existence et particulièrement peu connue ? Cela ne fait sans dire que cette personne trouvera rapidement un moyen de me faire savoir ce qu'elle attend de moi.

Mais ce que je veux plus que tout pour ce vingt et unième siècle, c’est retrouver ma famille et me détacher une bonne fois pour toute de Dahlia. Malheureusement, je peux sentir qu’un premier né va bientôt arriver sur cette terre, un nouveau premier né Mikaelson. Je sens déjà son pouvoir alors qu'il n'est pas encore né. Et si je peux le sentir, Dahlia le sent. Je ne sais pas comment cette grossesse est possible mais il est de mon devoir de faire en sorte que cet enfant ne vive pas une vie pareil à la mienne.

Je me suis réveillée dans cette prison pour sorcière depuis trois jours et ma liste d’impératifs est déjà bien longue. »

« Scène RP »
Se réveiller chaque siècle après une centaine d’années de sommeil était toujours difficile. Il y avait toujours un long moment d’adaptation nécessaire. En un siècle, le monde changeait du tout au tout. Les cultures évoluent constamment. Chaque siècle, les manières de vivre, de s’exprimer, de s’habiller changeaient.
J’étais réveillée depuis quelques jours et ce vingt et unième siècle ne cessait de me surprendre. Tout avait énormément changé depuis l’année 1914. Ce qui m’étonnait plus particulièrement était cette grande boîte noire où les dessins prenaient vie. C’est formidable.

Mais la maison de la Douairière Fauline était, à ce jour, loin d’être l’endroit le plus paradisiaque où vivre. J’avais connu cette maison bien avant d’y être enfermée. Si cet endroit avait autrefois été une réelle demeure, elle semblait être, aujourd’hui, un asile pour sorcières déchues. Si je me fiais à ce que je pouvais entendre, personne ne pouvait sortir d’ici. C’était surement pour cette raison que les sorcières des années dix avaient décidées de placer mon corps dans cet endroit lugubre.

Les journées dans cet endroit étaient horriblement longues et violentes mais cet endroit me permettait de m’adapter à ce monde, cet endroit me permettait de rester cacher. Trois personnes avaient visiblement pris le pouvoir au sein de cet asile. On les surnommait « La Famille ». Ces personnes violentaient les sorcières et imposaient leurs règles. C’était une mini société tyrannique au sein d’une immense maison. Mais les jours avaient passé et j’en avais assez de cet enfermement. Si j’avais fui Dahlia et sa magie noire, si j’avais finalement récupérée ma liberté, au prix de la fuite constante, ce n’était pas pour passer ma seule année de vie au sein de ce cauchemar éveillé.

Je désirais plus que tout connaître enfin ma famille. Après des siècles sans avoir une idée de l'image qu'ils pouvaient avoir, je savais maintenant exactement qui je cherchais. Et si les rumeurs de cette maison sont vraies, ils sont toujours dans cette ville. Mais une chose bien plus forte que de simples rumeurs pouvait confirmer leur présence dans cette ville. Je pouvais sentir l'impossible ; le pouvoir d'un premier né. Un premier né au sein de ma famille allait arriver.

Mais une chose m’intriguait fortement : j’étais revenue dans le monde des vivants plus d’un an en avance. Quelqu’un avait trouvé le moyen de me faire revenir à la vie. Avant de faire toute chose, avant de retrouver ma famille, avant de trouver un moyen de me défaire complètement de Dahlia, je devais trouver cette personne. Je devais trouver qui avait décidé de ma faire revenir et pour quelle raison. Ce sorcier ou cette sorcière, peu importe qui était-ce, devait être puissant et serait sans aucun doute en mesure de m’aider à évincer mon horrible tante.

C’était pour cette raison que j’étais assise, seule dans ma chambre, entourée de bougies allumées. Je cherchais à contacter la personne qui m’avait ramenée. Je murmurai des mots incompréhensibles pour les personnes étrangères à la magie quand l’un des trois tyrans de cette maison entra dans la chambre en furie. Il m’attrapa par le bras pour me mettre sur mes deux pieds en hurlant des menaces. Ma seule réaction fut un sourire mesquin. Peu importe les menaces qu’il pouvait proliférer, j’avais réussis ce que j’avais entrepris et maintenant, c’était décidé, je quittais cet enfer. Ce sourire énerva l’homme qui me frappa. Une fois le coup encaissé, d’un geste de la main, je fis voler l’homme hors de ma chambre et le laissais dévaler les escaliers tout en le suivant, d’un pas lent, sur mes deux pieds. J’étais l’une des sorcières les plus puissantes du monde ; ni cette pseudo-famille, ni ce sortilège ne m’empêcherait de sortir.  J’avais déjà perdu bien trop de temps dans cette maison. Je n’avais pas le temps de rester une minute de plus dans cette maison.

Je traversais la maison, évinçant le trio qui essaya de m’arrêter, tuant sans hésitation l’un d’entre eux. Dans un grand coup de magie, j’ouvris les immenses portes d’entrées de cette maison et traversais l’allée inaccessible. Je pris alors une grande inspiration. L’air frais m’avait manqué.
Derrière les grilles de cette prison ce trouvait une femme. J’affichais un nouveau sourire en devinant qui était cette femme ; la sorcière qui m’avait ramenée. Dans son regard, je pus lire l’étonnement de se retrouver ici et non dans le cimetière Lafayette où se trouvait tous les corps de sorcières décédées.

« Je suppose que je vous dois des remerciements. »

©️ Manon  



Dernière édition par Freya Mikaelson* le 07/05/16, 07:40 pm, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur  | 
Page 1 sur 1

Double compte : Nop, pas pour le moment
Disponibilité Rp : Je suis disponible
Ancienneté : 29/02/2016
Messages : 82
avatar
Finn Mikaelson
Viking Roots
Posté le 06/05/16, 11:40 pm
Bienvenue parmi nous

Je suis bien heureux de te voir tenter ce personnage qui cache plus d'un tour dans son sac!!
Si tu as besoin d'aide pour la rédaction ne te gêne pas pour faire signe à un membre du staff.

Tu as jusqu'au 21 mai 2016 pour en terminer la rédaction, mais tu peux toujours demander un délai supplémentaire à un admin ;)

J'espère pouvoir jouer très bientôt avec toi !

_________________
...
I'm telling everyone I'm better off without them. The thing is I don't know how is life that way. by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur  | 
Page 1 sur 1

Crédit : Tag
Double compte : Morgan St. Jones
My heart is your's : Mon cœur est aussi libre que moi
Disponibilité Rp : Je suis disponible
Ancienneté : 01/03/2016
Messages : 319
avatar
Rebekah Mikaelson
The sexiest Mikaelson
Posté le 06/05/16, 11:55 pm
Ah je vois que tu viens de mon ancien forum mdr je suis Klaus de TOVONO ^^ bienvenue grande soeur
On est là si tu as besoin n'hésite pas et bonne chance pour ta fiche

_________________

Rebekah Mikaelson
La liberté n'a que le prix qu'on lui accorde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur  | 
Page 1 sur 1
Family defines you ever if it does demand sacrifie...
Crédit : riley-voelkel
Double compte : Non
My heart is your's : My heart is mine
Disponibilité Rp : Je suis disponible
Ancienneté : 06/05/2016
Messages : 36
avatar
Posté le 07/05/16, 12:14 am
Merci à vous deux vous êtes adorables !!
Eh bien, ça m'a mis du temps avant d'arriver mais, finalement, me voilà ^^
J'essaie de finir ma fiche ce soir (enfin dans la nuit du coup) mais sinon elle sera terminée demain normalement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur  | 
Page 1 sur 1

Crédit : Tag
Double compte : Morgan St. Jones
My heart is your's : Mon cœur est aussi libre que moi
Disponibilité Rp : Je suis disponible
Ancienneté : 01/03/2016
Messages : 319
avatar
Rebekah Mikaelson
The sexiest Mikaelson
Posté le 07/05/16, 02:13 am
Tu jouais qui sur TOVONO ?

_________________

Rebekah Mikaelson
La liberté n'a que le prix qu'on lui accorde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur  | 
Page 1 sur 1
Family defines you ever if it does demand sacrifie...
Crédit : riley-voelkel
Double compte : Non
My heart is your's : My heart is mine
Disponibilité Rp : Je suis disponible
Ancienneté : 06/05/2016
Messages : 36
avatar
Posté le 07/05/16, 03:38 pm
Ah ah ah !! Mystère mystère ^^
J'étais Rebekah ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur  | 
Page 1 sur 1

Crédit : Tag
Double compte : Morgan St. Jones
My heart is your's : Mon cœur est aussi libre que moi
Disponibilité Rp : Je suis disponible
Ancienneté : 01/03/2016
Messages : 319
avatar
Rebekah Mikaelson
The sexiest Mikaelson
Posté le 08/05/16, 12:39 am
Ah mdr et ben ça alors ma Bekay chouuuuuuuuuu

_________________

Rebekah Mikaelson
La liberté n'a que le prix qu'on lui accorde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur  | 
Page 1 sur 1

Crédit : Tag
Double compte : Morgan St. Jones
My heart is your's : Mon cœur est aussi libre que moi
Disponibilité Rp : Je suis disponible
Ancienneté : 01/03/2016
Messages : 319
avatar
Rebekah Mikaelson
The sexiest Mikaelson
Posté le 08/05/16, 01:06 am
Coucou Freya :D Alors je viens de lire ta fiche et je vois que dedans tu ne parles pas du fait que tu es celle qui a ramenée à la vie Kol et Finn. Mais bon tu pourras toujours en parler en rp avec eux :D L'histoire de Freya est bien exploitée et j'ai un coup de cœur pour l'intro de ton histoire qui fait penser à un conte maléfique mdr Le personnage est vraiment bien étoffé. Pour moi ça sera une validation mais j'attends de voir ce que Finn en dira

_________________

Rebekah Mikaelson
La liberté n'a que le prix qu'on lui accorde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur  | 
Page 1 sur 1

Double compte : Nop, pas pour le moment
Disponibilité Rp : Je suis disponible
Ancienneté : 29/02/2016
Messages : 82
avatar
Finn Mikaelson
Viking Roots
Posté le 08/05/16, 05:42 pm
Je ne rajoute rien de plus :)

C'est une validation pour moi aussi

_________________
...
I'm telling everyone I'm better off without them. The thing is I don't know how is life that way. by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur  | 
Page 1 sur 1
Family defines you ever if it does demand sacrifie...
Crédit : riley-voelkel
Double compte : Non
My heart is your's : My heart is mine
Disponibilité Rp : Je suis disponible
Ancienneté : 06/05/2016
Messages : 36
avatar
Posté le 08/05/16, 09:54 pm
Héhé ^^
Bah je savais pas réellement comment tourner cette partie étant donnée qu'elle n'est pas réellement morte pendant qu'elle est morte... (ceci est très compréhensible mdr) et du coup je voulais attendre de voir avec les personnes concernées ;)

Super !!! Merci à vous deux !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur  | 
Page 1 sur 1
Contenu sponsorisé
Posté le
Revenir en haut Aller en bas
 | 
Page 1 sur 1
Page 1 sur 1[  ]
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet